Grotte de Can Sadurní, site préhistorique

Dibuix1.jpg
Partager:
Dibuix1.jpg

VIENS NOUS RENDRE VISITE !!!

La grotte de Can Sadurní est l'un des sites préhistoriques les plus importants de Catalogne et du Levant méditerranéen. Situé dans le massif du Garraf, il est un exemple de la première grandeur du karst de ce massif, le plus grand de Catalogne, situé au point stratégique de captage de ses eaux. Dans leur environnement, deux communautés végétales caractéristiques de ce territoire se rejoignent : le maquis côtier à buisson et palmier nain et la forêt côtière de chênes verts au chêne à feuilles étroites. Sa visite devient incontournable pour tout amateur de préhistoire, d'archéologie, de spéléologie, de géologie, de botanique, de paléobotanique et d'archéozoologie.

À l'heure actuelle, le site possède l'une des meilleures stratigraphies archéologiques de la Méditerranée occidentale concernant la préhistoire moderne. À ce jour, 12 000 ans de succession stratigraphique ont documenté 10 grands moments culturels et 34 épisodes spécifiques. Les quatre couches correspondant à l'Épipaléolithique (10000 - 6000 av. J.-C.) représentent potentiellement la meilleure série stratigraphique épipaléolithique du Levant péninsulaire. Les 17 couches différentes du Néolithique (5500 - 3000 avant JC), documentant 12 épisodes différents, et en particulier les séries stratigraphiques du Néolithique ancien au Néolithique ancien moyen, constituent la stratigraphie archéologique la plus complète sur tout l'arc méditerranéen occidental. .

Dans toute la région péninsulaire, aucune autre grotte n'est connue avec 5 épisodes funéraires préhistoriques différents. L'épisode de la sépulture (5400 av. J.-C.) de l'ancien Néolithique cardial suppose la seule nécropole funéraire de cette période découverte à ce jour dans le Levant péninsulaire. Les analyses ADN réalisées sur les 10 individus détectés corroborent la présence d'halotypes moyen-orientaux et confirment les théories diffusionnistes de la néolithisation de la Méditerranée occidentale.

L'épisode funéraire (4450-4200 av. J.-C.) du début du Néolithique moyen suppose la détermination la plus proche du modèle funéraire utilisé dans les grottes de cette période au nord-est de la péninsule. Dans le même temps, des preuves ont été trouvées démontrant le traitement, la transformation et la consommation de bière avec une date approximative de 4300 av. J.-C., ce qui en fait la plus vieille bière d'Europe. Toujours dans ces mêmes niveaux néolithiques (4500 av. J.-C.), se trouvait la plus ancienne statuette anthropomorphe de Catalogne, appelée "L'encantat de Begues".

La découverte dans la grotte de tous les outils et éléments de la chaîne d'extraction et de fabrication de la variscite au début du Néolithique moyen (4500-4000 avant JC) confirme le début de l'exploitation de la variscite ou de la pierre verte au cours du deuxième quart du Ve millénaire aux mains des pionniers du site, l'existence d'une courbe d'expérience minière qui conduira à la perforation des mines néolithiques de Can Tintorer à Gavà et explique la présence de variscites du massif du Garraf dans les gisements pyrénéens et confirme, à la parallèlement, la mise en place des premiers réseaux commerciaux au néolithique franco-péninsulaire.

 

Toutes les visites nécessitent une réservation préalable: covacansadurni@gmail.co

Contact
Horaire

Visites guidées régulières : chaque premier dimanche du mois et chaque troisième samedi du mois. 2 équipes de 20 personnes (11 et 12h30)

Visites organisées : organisez une visite par e-mail

Visites de groupes scolaires : organisez une visite par e-mail

Adresse

Pla de Can Sadurní, s/n
08859 Begues Barcelona
Espagne

Ville
Begues
Prix

Visite régulière et visites organisées : 5 € (Enfants jusqu'à 7 ans gratuit). Les visites concertées de groupes de moins de 15 personnes auront un tarif général standardisé de 75 €

Visites groupes scolaires : 5 € par élève. Les visites concertées par groupes scolaires de moins de 15 élèves auront un tarif général standardisé de 75 €

Observations

Pour des raisons de sécurité, des équipes de 20 personnes maximum seront établies

Pour des raisons de sécurité, des équipes de 25 élèves maximum seront mises en place (groupes scolaires)

Les différents quarts de visite peuvent être combinés avec des ateliers pour le groupe qui n'est pas à l'intérieur de la cavité. L'atelier souhaité devra être organisé dans le mail fourni